Scènes de vie : Kafountine, Ebinako, les Iles de Karone

La Casamance est la partie sud du Sénégal comprise entre l'enclave de la Gambie au nord et la Guinée-Bissau au sud. 
Elle est composée des régions administratives de Ziguinchor et de Kolda. Elle porte le nom du fleuve de 300 km qui la traverse. Ses habitants sont les Casamançais ou Casassiens.
Kafo'Saze intervient plus précisément en Basse Casamance, qui correspond à la Région de Ziguinchor.

Bordée par l'Océan Atlantique et incluant l'estuaire du fleuve Casamance, cette région présente sur tout son littoral un paysage de mangrove. Sa capitale régionale, Ziguinchor est à 450 km de Dakar. Elle compte environ 337.000 habitants (source O.N.U ), soit près de la moitié de la population de la région. En Basse Casamance, les Diolas constituent la population la plus importante avec les groupes qui leur sont assimilés (Floup, Diamate, Mandjak, Balante, Karoninké). Les principaux autres groupes ethniques représentés sont les Wolofs et les Peuls.
Sur le plan religieux, contrairement à l'ensemble du Sénégal, le christianisme est très présent en Casamance, notamment chez les Diolas où il est nettement majoritaire. Les religions traditionnelles (animisme) sont encore très vivaces, surtout en milieu rural.
Pour découvrir le site de l'Office de Tourisme de la Casamance HYPERLINK "http://www.casamance-tourisme.sn/"  : cliquez ici
Pour découvrir le site de l'Office de Tourisme de la Casamance : cliquez ici

Du point de vue économique, il faut distinguer les villages des îlots mangroviens de l'estuaire qui vivent essentiellement de cultures vivrières – notamment de riz – et de pêche, et les villes et villages de la terre ferme qui sont davantage orientés vers les cultures de rente (arbres fruitiers) et/ou le tourisme. D'une manière générale, les habitants des îles subissent les contraintes économiques, sociales et sanitaires liées à l'isolement et l'environnement marécageux.
Vue satellite : cliquez ici

 

De plus, le milieu naturel ne permet pas d'électrifier les villages, ni de réaliser des forages pouvant donner à la population une eau de qualité en abondance.
La Commune de Kafountine est représentative de cette situation, où les transports entre le chef-lieu et les villages des îles sont soumis aux marées, de sorte qu'un aller-retour est rarement possible dans la journée, ce qui pose de graves problèmes pour la scolarisation, la santé et l'activité économique.

L'économie de la Casamance
L'économie de la région est basée, pour une très grande partie, sur les activités agricoles et touristiques.
L'agriculture est essentiellement artisanale. Elle emploie 80 % de la population,
La riziculture est prépondérante, avec 40.000 ha de rizières, qui occupent plus de la moitié des terres cultivées en Basse Casamance, La production annuelle est d’environ 50.000 tonnes.
La culture du cajou, fruit de l’anacardier, est en pleine progression. Destinée essentiellement à l'exportation, sa production annuelle atteint également les 50.000 tonnes.
Viennent ensuite le mil, l'arachide, le maïs, le sorgho et le niébé. La région produit aussi beaucoup de fruits. La mangue est la plus cultivée, mais sur les marchés on trouve aussi oranges, mandarines, pamplemousses, bananes ...
La pêche fluviale et côtière pratiquée par les autochtones est surtout destinée à la consommation locale.
L'activité touristique concerne principalement la façade atlantique, et notamment les secteurs de Kafountine, au nord ouest, et du Cap Skirring, au sud ouest. Il s'agit surtout d'un tourisme individuel. A l'exception d'un fameux Club Méditerranée installé au Cap Skirring, les structures touristiques sont généralement petites, voire très petites.
Ces dernières années, le tourisme en Casamance a subi une forte baisse en lien avec les inquiétudes suscitées par les mouvements djihadistes et le virus Ebola, bien que le Sénégal n'ait eu à souffrir ni de l'un ni de l'autre.
L'activité industrielle se cantonne à la région de Ziguinchor, Elle concerne essentiellement le traitement et le conditionnement des fruits et des produits halieutiques ainsi que la fabrication d'huile d'arachide, dont le transport génère 90% des activités du port.

Carte de la Casamance

Association Kafo'Saze - 2 ter, rue de Provence - 30650 Saze - France
Tél. : 00 33 (0)4 90 26 95 05 - www.kafosaze.fr - Email : kafosaze@gmail.com